La presse parle de Mentalo

Bouffée d’optimisme

 

Mais qui a parlé de sinistrose ? Il suffit de franchir les grilles de l’hôtel Saint-Alexis pour se prendre une bonne bouffée d’optimisme, un de ces petits bains de bonne humeur comme on les aime. Jusqu’à la fin du mois, l’hôtel Saint-Gillois accueille en effet une exposition de Georges et Mentalo qui décrocherait un sourire même au plus bourru. Précision de l’émotion autant que des traits, les aquarelles de Georges nous invitent à redécouvrir les beautés cachées de notre île : poésie nichée aux creux des jardins de cases abandonnées, mélancolie de volets clos : ça y est L’ ame vagabonde. Un voyage pictural enrichi par les huiles de Mentalo. Couleurs vives, fourmillements de détails, et ce style naïf qui nous transporterait presque en Haïti… il y a quelque chose de l’enfance là-dedans, et nous, on adore.

GEORGES ET MENTALO EXPOSENT JUSQU’AU 30 NOVEMBRE À L’HÔTEL SAINT-ALEXIS, BOUCAN CANOT.

Femme Mag, Novembre 1995, Ile de la Réunion.

Mentalo

Native de Paris, Mentalo débarque en 1981 à l’Île de la Réunion. Ce petit caillou qui émerge de l’Océan Indien charme la jeune française. Elle décide de s’y installer.

 

Dès lors, la couleur devient le maître mot de sa vie. Sa référence et sa passion pour les pinceaux et les couleurs proviennent non pas de l’École des beaux-arts, mais d’une grand-mère coloriste de métier et inspiratrice.

 

À son retour de l’école, Mentalo raconte que sa grand-mère ouvrait sa petite valise de cuir brun, remplie de cartes postales peintes de ses mains.  Transportées par les illustrations de cet univers onirique, toutes les deux voyageaient dans un monde merveilleux.

 

Certaines, parmi ces cartes, évoquaient la nostalgie des liens amoureux. Des jeunes filles vêtues de robes fleuries écrivaient de longues lettres à leurs fiancés. D’autres, faisaient rêver des stars du cinéma français et américain. 

Apparaissent par ailleurs, les monuments classiques de Paris, l’Opéra, la Tour Eiffel, le Château de Versailles et la fameuse Riviera niçoise fréquentée par les acteurs français...

 

Clark Gable, Marlène Dietrich ou Fernandel se côtoyaient sur fond d’écran.

Sur les cartes de vœux, de jolis sapins de Noël, des lapins enrubannés et muguets du printemps annonçaient les Fêtes officielles de Noël, de Pâques ou encore la saison des amours. Aussi, des enfants aux joues roses arboraient les costumes typiques des provinces de France.

 

Installée à l’Île de la Réunion, Mentalo va s’entourer d’une équipe de collaborateurs, en menuiserie, poterie, couture et stylisme. Les objets du quotidien, linge de maison, meubles, vêtements et jouets seront décorés et présentés dans les salons artisanaux et défilés de mode, ou vendus dans sa boutique Menthe à l’eau. Cet intitulé va d’ailleurs lui inspirer un jour son nom d’artiste.

Dix ans plus tard, Mentalo abandonnera l’artisanat pour se consacrer complètement à l’aquarelle et à l’huile. Avec son compagnon Georges, aquarelliste de métier, elle participera à maintes expositions sur l’Île de la Réunion et à Paris.

 

Chacune des toiles de Mentalo va refléter ce bonheur de peindre et de rêver avec crayons, pinceaux et couleurs.

 

Son parcours va s’enrichir d’un volet illustration le jour où l’auteure Florence Bolté se présentera dans sa boutique avec ses manuscrits Aïxa. Ce sera un coup de cœur immédiat entre Florence, née en Haïti, et Mentalo, née en France. L’auteure et l’artiste vivent alors toutes deux en terre d’adoption et partagent la même source d’inspiration, celle de la créolité. Mentalo produira, trois jours plus tard, sa première illustration. Les aventures d’Aïxa seront illustrées sous sa signature. L’harmonie des mots et des images recréera l’atmosphère tropicale dans AÏXA Châteaux de sable. 

 

La complicité artistique de l’auteure et de l"illustratrice était inscrite dans le ciel et les étoiles…

 

Une phrase écrite par un journaliste de Femme Mag, un an avant leur première rencontre, était prémonitoire :

« …huiles de Mentalo : couleurs vives, fourmillement de détails, et ce style naïf qui nous transporterait presque en Haïti… » Femme Mag, 1995.

 

Cette rencontre sera le prélude d’une série pour enfants, avec la collection AÏXA Châteaux de sable et Châteaux de neige, et d'une solide amitié entre Mentalo et Florence.

MONT-SAINT-HILAIRE
Québec, Canada
J3H 5W1

Restez au courant des prochaines parutions

T.: 450-467-8909

pirouli@gmail.com

  • Facebook Pirouli

© 2000-2020 Pirouli, maison d'édition de livres jeunesse - Québec, Canada